Chronique – 19


D’une notification importante à l’attention des lecteurs adorés

Ceci est une chronique rédigée par un collectif librement réquisitionné au titre de la législation sur la liberté de pensée et d’expression et le devoir de garantir une information neutre, objective et dépassionnée à l’attention d’un public exigeant tels que visés aux disposition 765c/89 à 987 du 32 février 2010.

Le personnel ayant souscrit par écrit à ces dispositions est composé d’un humanoïde de haute taille prénommé Yéti anarchiste et de deux machines, l’une électrique, et l’autre mécanique, respectivement un réfrigérateur et un extincteur.

Le personnel ayant, abusivement et sans scrupule particulier mais beaucoup de remords, fait usage de son droit de retrait regroupe de manière déplorable un humanoïde lunetté, trois pingouins portant lunettes roses et une autre machine avec résistance électrique, à savoir un grille-pain.

Ladite chronique est passionnante et comprend des morceaux d’anthologie destinée à informer le public sur des questions d’importance rarement évoquées ailleurs. Le lectorat est convié à se délecter et apprécier la possibilité qui lui est faite de s’instruire en s’amusant.

L’attention du lectorat est attirée sur la possibilité qui lui est offerte de répondre à un formulaire de 345 questions et cinquante commentaires surlignés demandant une moyenne de 45 minutes pour être complété. En vertu des dispositions sur la liberté personnelle et le bien-être de l’état, son attention est également attirée sur le fait que sa lecture est localisée géographiquement, historiquement, localement, nationalement, institutionnellement, visuellement, et transversalement, pour qui de droit, de fait et proquo.

Le texte dont il s’agit est le suivant :

« Merci »

Le fait d’être arrivé à ce point de la lecture de ce texte riche en imprévu et émotions, engage le lecteur au titre des dispositions précédentes ainsi que celles sur la libre volonté, le libre arbitre, et le libre café. Merci de répondre aux questions et réponses facultatives en cochant la case qui vous convient le mieux. S’agissant de la question obligatoire, la voici :

Préférez-vous le nouveau format des chroniques à l’ancien :

Oui :
Bien sur :
Tout à fait :
Absolument :
Nécessairement :
Naturellement :
Autre : (Veuillez préciser votre pensée en donnant également votre numéro d’immatriculation à la société du bonheur, de la santé et de la joie collective, votre numéro de compte bancaire individuel sous forme collective, 253 photos en noir et blanc et 763 en couleurs, toutes différenciées et un forfait de 300 Euros déposé devant notaire assermenté, juge des doléances, maitre du bien et du moins bien, courtier en assurance non obligatoire mais recommandée, et préposé postal de catégorie d) ou plus).

Bonne matinée, journée, et soirée, que le bien-être soit et le soi s’y perde.

Au nom du collectif qui a conformément à la loi signé en responsabilité individuelle sans pression morale ou physique tel qu’attesté au téléphone par une boite vocale dument assermentée.
20141207-233516.jpg

2 commentaires sur « Chronique – 19 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s