Chronique – 21


De l’incompatibilité appare*te entre u* Yéti et l’i*formatique

*ous avo*s du rester da*s *otre petite maiso* près du parki*g pratiqueme*t toute la jour*ée, *o* pas e* raiso* d’u*e plai*te quelco*que des autorités mais de par la me*ace co*comita*te des i*o*datio*s et de l’avala*che de co*sommateurs déchaî*és et passio**és e* ces veilles des po*ts. A plusieurs reprises j’ai te*té e* m’aida*t de mo* passé de rugbyma* de forcer l’étau des lig*es d’ava*ts mais *’ai rie* pu faire, ceci sa*s compter le fait que derrière moi se traî*aie*t u* certai* *ombre d’éléme*ts peu disposés pour la lutte ou la course et deva*t u* Yéti a*archiste qui malheureuseme*t pour lui a été pris pour u*e peluche géa*te par u*e armée de *ourrisso*s, charma*ts au demeura*t, et de leurs mama*s, charma*tes elles aussi et du reste des troupeaux familiaux hurla*t et trépig*a*t tels des bœufs musqués e* période de rut.

Il *ous a do*c semblé bie* plus avisé de *ous réfugier da*s *otre local dit tech*ique auprès des très chaleureux circuits électriques et p*eumatiques qui *ous o*t accueillis la *uit der*ière. *ous y sommes restés toute la jour*ée parve*a*t à la co*clusio* que rie* *e pourrait être e*trepris ava*t la fi* des *octur*es et le début de la *uit réelle, celle avec ciel *oir, obscurité, reflets des lampes sur les *uages bas et humides, et pluie diffuse céda*t le pas à la *eige vers quatre heures quara*te quatre.

*ous avo*s discuté de choses et d’autres ava*t que les pi*goui*s aux lu*ettes roses *e fi*isse*t par aborder le sujet particulièreme*t délicat qu’aucu* d’e*tre *ous *e souhaitait aborder, la *ourriture… *ous avio*s faim. Pour l’exti*cteur, pas de problème particulier da*s la mesure où ce der*ier se *ourrit, comme chacu* le sait, les *uits d’équi*oxe seuleme*t. Pas de problèmes *o* plus pour le réfrigérateur ou le grille-pai* qui disposaie*t de certai*es réserves au sei* de logeme*ts i*adéquats prévus à cet effet.

Pour Maria – c’est bie* so* *om, je le sais avec u*e certitude proche de 99 pour ce*t depuis les rêveries de la *uit der*ière, et pour moi – il y avait u*e certai*e forme d’urge*ce mais éta*t humai*s et do*c sujets disposa*t d’u*e forme de co*trôle sur soi démesurée et remarquable, *ous savio*s que *ous pouvio*s *e pas ma*ger ou boire pe*da*t vi*gt deux mi*utes et deux seco*des. Ce temps éta*t écoulé, il *e restait peu de choses à faire si ce *’est dormir puisque qui dort dî*e comme chacu* le sait bie*. C’est ce que *ous avo*s fait avec u* peu de regret de mo* côté je dois l’admettre.

Restait le Yéti a*archiste. Je *’ai pas compris au départ ce qu’il ferait mais après u* lo*g somme, *ous avo*s découvert l’ampleur des dégâts : circuits p*eumatiques e* caoutchouc, la*ières e* plastique et fusibles rouges pour des raiso*s que seuls les a*archistes co**aisse*t réelleme*t. Mais égaleme*t, il semblerait qu’il ait souhaité disposer de certai*es touches laquées *oires do*t il *ous a dit après coup qu’elles étaie*t très délicates… A ce stade *ous *e pouvo*s que le croire mais avo*s du lui dema*der de *e plus agir ai*si au risque de *ous priver à jamais de la possibilité d’écrire les chro*iques qui vous parvie**e*t depuis des étapes bie* choisies de *otre fuite.

E* espéra*t que ceci sera lisible e* dépit de l’abse*ce de la lettre ‘*’ pour laquelle le yéti a*archiste *ous a soulig*é qu’elle avait u*e saveur particulière : *éa*t, *éa*dertalie*, *amur, *oémie, *ihilisme, *o*o, *elly, *i*apur, et *ullissime a-t-il de fait murmuré da*s u* éla* de profo*de gé*érosité.

Je dois admettre compre*dre de moi*s e* moi*s mes compag*o*s de fuite mais là *’est pas la questio*.

Bo**e jour*ée…
§1040

Un commentaire sur « Chronique – 21 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s