Lecture gratuite en cette fin de semaine


Des couloirs sans fin, des escaliers ne menant nulle part, des tunnels dans la mer, des falaises de marbre blanc, un océan sur lequel marche le narrateur, une ville en carton-pâte, des personnages qui n’entendent pas, d’autres qui ne disent rien, un procès impénétrable, des pingouins sans bec, un enfant qui explique l’incompréhensible sans être écouté, des navires rouillés dans un désert, des images dépourvues de sens, voici ce qui attend le lecteur, des propos énigmatiques jusqu’à la dernière page, ou plus exactement l’avant-dernière, avant que l’auteur ne tire sa révérence, pour le meilleur ou plutôt le pire.

Seul en Enfer

 

seul en enfer - couverture

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s